CATALOGNE

À GRANDS TRAITS

 

La Catalogne est un petit pays en extension, mais il a une longue histoire. Des Pyrénées à la côte méditerranéenne, la variété de ses paysages est célébrée depuis toujours, et les possibilités offertes au visiteur y sont infinies. Ses villes réservent de nombreuses surprises ; ses villages, avec leurs recoins et leurs traditions, évoquent une époque passée mais non révolue.

La situation géographique de la Catalogne, porte de communication de la péninsule Ibérique avec le centre de l’Europe, a déterminé sa nette vocation européiste, que traduit une posture résolue en faveur de l’Union européenne.

Notre pays, ce sont plus de sept millions et demi d’habitants, plus de mille ans d’histoire, mais aussi une langue et une culture qui lui confèrent sa propre personnalité. Notre puissance industrielle et productive, reconnue au fil de l’histoire, s’est accompagnée d’un bien-être social notable et d’un taux élevé d’initiatives et de progrès, notamment dans le domaine des applications et des sciences – de la médecine aux sciences juridiques, en passant par la chimie, l’ingénierie, la linguistique, le tourisme, l’agriculture et l’élevage, la navigation, l’agroalimentaire – et toutes sortes de services.

Les Catalans ont toujours su rester ouverts au monde entier. Nous aimons recevoir nos visiteurs et leur faire découvrir notre terroir. Notre plus grande récompense est qu’ils se sentent ici comme chez eux.

 

banner_bcu_ang

 

CATALOGNE

TOURISME CULTUREL

 

Plus de mille ans d’histoire, une langue et des institutions propres, un riche patrimoine architectural et artistique, tout invite à parcourir notre pays pas à pas. Les itinéraires que l’on peut emprunter pour découvrir la Catalogne sont donc très nombreux. Dans le cadre de ce programme, nous vous recommandons les suivants:

1. ROUTE DES IBÈROS

Ces dernières années, nous avons assisté à la redécouverte de la culture ibérique, qui s’est développée entre le VIe et le Ier siècle av. J.-C. Les gisements de la Route des Ibères, d’Ullastret, d’Olèrdola et de la Citadelle de Calafell, entre autres, permettent aux visiteurs de faire connaissance avec la culture et les croyances de ces peuples. Museo de Arqueología de Cataluña →

2. CATALOGNE ROMAINE

Au IIIe siècle av. J. -C., les guerres contre Carthage amenèrent les Romains à s’établir dans l’ancienne colonie grecque d’Emporion (actuelle Empúries), d’où ils essaimèrent dans tout le Territoire actuel de la Catalogne →. En 2000, le site archéologique de Tarragone a été inscrit au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.

3. LE ROMAN CATALAN

Plus de 2 000 constructions, entre églises, monastères et bâtiments civils, et une collection de peinture unique au monde qui est conservée au  Museo Nacional de Arte de Cataluña →. Ne manquez pas de visiter le magnifique ensemble de la  Vall de Boí →, inscrit au Patrimoine de l’Humanité.

4. LE CHEMIN DES « BONS HOMES »

Les cathares arrivèrent en Catalogne entre le XIIe et le XIVe siècle, en provenance d’Occitanie où ils étaient pourchassés par la Croisade et l’Inquisition. Un itinéraire signalisé GR-107 (sentier de grande randonnée) relie le sanctuaire de Queralt, près de Berga, au mythique château de Montségur, dans la région française de l’Ariège, à travers le Parc naturel du Cadí-Moixeró, reproduisant le chemin →  d’exil suivi par les cathares.

5. CATALOGNE JUIVE

Les communautés juives → ont joué un rôle très important dans la vie sociale, économique et politique de la Catalogne dès le Xe siècle. Ces dernières années, une partie de cet héritage tombé dans l’oubli après l’expulsion des juifs d’Espagne en 1492 a été récupérée. La juiverie de Gérone, Le Call de Girona →  est l’un des quartiers juifs les plus intéressants d’Europe.

6. ROUTE DE L’ORDRE DE CITEAUX

Trois monastères cisterciens (Santes Creus, Poblet – inscrit au Patrimoine de l’Humanité – et Vallbona de les Monges) composent un itinéraire → qui comprend également la visite des principales localités médiévales des environs.

7. « DOMUS TEMPLI », LA ROUTE DES TEMPLIERS

En Catalogne, les les templiers → ont conquis des villes de grande importance stratégique, comme Tortosa ou Lérida. Leur héritage comprend des maisons fortifiées, des tours et des villas, des châteaux et des villes comme Miravet ou Lérida (château de Gardeny), d’une grande valeur historique.

8. ROUTES DU MODERNISME

Le modernisme catalan →  s’est développé entre les dernières décennies du XIXe et les premières du XXe siècle, avec un large mouvement culturel qui comprenait tous les arts : musique, littérature, peinture, sculpture et architecture. Aux côtés d’Antoni Gaudí, internationalement connu, se détachent les noms de Lluís Domènech i Montaner, Josep Puig i Cadafalch et Josep María Jujol..

9. LE TRIANGLE DALINIEN

En Catalogne, l’oeuvre de Dalí → est concentrée au Teatro-Museo Dalí de Figueres, au château de Púbol et à la Casa-Museo Salvador Dalí de Portlligat (Cadaqués). L’année 2004 a en outre été déclarée Année Dalí.

 

MUSÉES

MNAC | MUSEU NACIONAL D’ART DE CATALUNYA

mnac.cat →

 

MACBA | MUSEU D’ART CONTEMPORANI DE BARCELONA

macba.es →

 

MHC | MUSEU D’HISTÒRIA DE CATALUNYA (MUSÉE D’HISTOIRE DE CATALOGNE)

http://mhcat.cat →

 

MUHBA | MUSEU D’HISTÒRIA DE LA CIUTAT  (MUSÉE D’HISTOIRE DE BARCELONE)

museuhistoria.bcn.cat →

 

SAGRADA FAMILIA

http://sagradafamilia.cat/ →

 

ICUB | BARCELONA CANAL CULTURA

Visitar página →

 

COURS

CONSORCI PER A LA NORMALITZACIÓ LINGÜÍSTICA

Informations d’ordre général
C/ Mallorca, 272, 8è
08037 Barcelona

Téléphone :
93 272 31 00

Adresse électronique :
acollida@cpnl.cat

Site Web :
cpnl.cat →

___________________

SERVICE DE LANGUES

 

 

BIBLIOTHÈQUES

Moteur de recherche de bibliothèques:

Visitez la page→

 

QUARTIERS

Découvrez les quartiers de la ville de Barcelone:

planol-districtes


Ciutat Vella
Le district de Ciutat Vella est le coeur historique de Barcelone. Il est divisé en quatre grands quartiers : Barceloneta, Casc Antic, Gòtic et Raval. C’est une zone densément bâtie et peuplée. Il fait l’objet depuis quelques années d’une réhabilitation et d’une revalorisation, et les activités commerciales et de loisirs y sont en expansion.

Eixample
Le district de l’Eixample occupe aujourd’hui le centre de la ville. Il est divisé en cinq quartiers : Sant Antoni, Fort Pienc, Sagrada Familia, Eixample droit et Eixample gauche. Il est réputé pour sa distribution singulière : le Plan Cerdà. Conçu au départ comme quartier résidentiel de la bourgeoisie barcelonaise, il s’est mué avec le temps en l’une des zones économiques de la ville.
Ses pâtés de maisons aux grands immeubles lumineux et hauts de plafond en sont l’une des caractéristiques.
Gràcia
Le district de Gràcia porte le nom d’un ancien village rattaché à Barcelone à la fin du XIXe siècle. Il jouxte, au sud, le quartier de l’Eixample, et gravit plusieurs collines qui vont jusqu’à la chaîne de Collserola. Il est divisé en six quartiers : Gràcia, El Coll, Vallcarca, La Salut, Penitents et Camp d’en Grassot. C’est l’un des districts actifs de la ville : la vie associative et culturelle y est intense.
Horta-Guinardó
Le district d’Horta-Guinardó se trouve au nord-est de la ville. La topographie en a déterminé l’urbanisation. Il se compose de douze quartiers hétérogènes sans lien les uns avec les autres. L’expansion urbanistique et démographique du district s’est produite dans les années 50. C’est une zone très commerçante, située non loin de plusieurs espaces verts de la ville.
Les Corts
Le district d’Horta-Guinardó se trouve au nord-est de la ville. La topographie en a déterminé l’urbanisation. Il se compose de douze quartiers hétérogènes sans lien les uns avec les autres. L’expansion urbanistique et démographique du district s’est produite dans les années 50. C’est une zone très commerçante, située non loin de plusieurs espaces verts de la ville.

Nou Barris
Le district de Nou Barris est situé à la périphérie de la ville. Il faisait autrefois partie des environs de Barcelone ; c’était une zone majoritairement rurale. Les quartiers de ce district se sont étendus au XXe siècle, de manière très diverse. Il s’agit d’un district jeune, avec beaucoup de personnalité et une vie de quartier très intense.

Sant Andreu
Le district de Sant Andreu, au nord-est de la ville, est limitrophe avec la rivière Besós et les villes de Sant Adrià et de Santa Coloma. L’agglomération la plus ancienne, Sant Andreu, était une commune indépendante, jusqu’à son rattachement à Barcelone, au XIXe siècle. Il se compose de 7 quartiers aux origines et à l’évolution très diverses. C’est un district traditionnellement industriel ; actuellement, le commerce y fleurit.

Sant Martí
Le district de Sant Martí se trouve au sud-est de la ville ; il est limitrophe avec la rivière Besós et la commune de Sant Adrià. Il se divise en quatre grands territoires très différenciés : Clot-Camp de l’Arpa, La Verneda, Poblenou et les quartiers du Besós. Ce district a subi une transformation urbanistique qui a affecté la zone du 22@ et a permis la réhabilitation de la façade maritime (Villa Olímpica, Diagonal Mar, Forum, etc.).

Sants-Montjuïc
Le district de Sants-Montjuïc est situé au sud-ouest de la ville ; il est limitrophe avec les villes de L’Hospitalet de Llobregat et du Prat de Llobregat. Il comprend un très large secteur inhabité. la colline de Montjuïc, le port et la Zona Franca (zone industrielle). La zone habitée se divise en trois parties distinctes en raison de : son urbanisation, sa population – d’origine diverse -, et sa longue tradition historique et associative.

Sarrià-Sant Gervasi

Le district de Sarrià-Sant Gervasi occupe les hauteurs de la ville, au pied du Parc de Collserola. Les quartiers actuels de Sant Gervasi, Sarrià, Vallvidrera et Les Planes sont d’anciennes communes qui ont été rattachées à Barcelone entre la fin du XIXe et le début du XXe.

On y trouve d’importants établissements d’enseignement, de prestigieux établissements de santé et des agences de publicité renommées.

CULTURE ET LOISIRS A L’HOSPITALET DE LLOBREGAT

L’HOSPITALET DE LLOBREGAT

traçages de l’histoire

Les premiers vestiges importants de la culture ibérique découverts à L’H remontent au IVE siècle av. J.-C., bien qu’on en ait trouvé aussi du Paléolithique et du Néolithique dans la vallée du fleuve Llobregat. On a également découvert des vestiges romains, datant du IIe siècle av. J.-C., comme la tête de méduse.

Au XE siècle, le terme Provençana (ancien nom de la commune) fait son apparition dans les manuscrits. À l’époque, la commune occupait une surface deux fois plus grande que l’actuelle : au nord, elle s’étendait jusqu’à Collserola et Esplugues ; à l’est, jusqu’à Sarrià, Sants et le port, et à l’ouest, jusqu’au fleuve Llobregat.

Elle tire ses origines de deux centres bâtis au XIIE siècle : autour de l’église de Santa Eulàlia de Provençana (quartier de Santa Eulàlia) et de l’Hôpital de la Torre Blanca (quartier d’El Centre).

Ville de tradition agricole jusqu’à la fin du XVIIIEsiècle, L’Hospitalet vit alors s’installer les premières manufactures textiles. Au début du XXEsiècle, elle connaît un grand développement industriel et une poussée démographique spectaculaire. Le 15 décembre 1925, elle obtient le titre de ville.

Sous la dictature du Général Franco, L’Hospitalet connaît une augmentation spectaculaire de sa population et devient la seconde ville catalane quant au nombre d’habitants. Cet accueil de migrants n’a toutefois pas été suivi d’un aménagement adéquat de la commune pour la doter de services appropriés et cela causa des mobilisations dans la rue pour réclamer de meilleures conditions de vie. Depuis lors, L’H est synonyme de lutte, de solidarité et d’accueil.

Ce n’est qu’avec le retour de la démocratie que la ville commence à changer. On assiste alors à l’urbanisation des rues, à la création de nouveaux services ainsi qu’à la construction d’écoles, de complexes sportifs, de marchés, de centres culturels et de jardins publics. Une fois les premières nécessités couvertes, L’H commence une deuxième grande transformation à la fin des années 90 pour devenir une commune moderne, attrayante pour les nouvelles activités économiques, offrant davantage de transports et de meilleurs services ; une commune de poids à l’intérieur de l’aire métropolitaine. À l’heure actuelle, la ville envisage de relever un nouveau défi : faire de l’économie et de la culture de nouveaux moteurs de développement.
 

 

MUSÉES

MUSEU DE L’HOSPITALET

MDL’H.cat →

 

CENTRE D’ART TECLA SALA

CATS.cat →

 

FUNDACIÓ ARRANZ BRAVO

Fundació Arranz-Bravo →

 

COURS

CENTRE DE NORMALITZACIÓ LLINGÜÍSTICA de L’HOSPITALET

cnll’h.cat →

___________________

SERVICE DE LANGUES

Escola Oficial d’Idiomes →

 

BIBLIOTHÈQUES

Moteur de recherche de bibliothèques de L’HOSPITALET

Visitez la page →

 

 

QUARTIERS

Découvrez les quartiers de la ville de L’Hospitalet

planol-districtes


Bellvitge
Avec 50 ans d’histoire et de revendication derrière lui, le quartier de Bellvitge conserve son caractère populaire et une intense vie sociale. Ce quartier est doté d’hôpitaux très prestigieux, du campus universitaire de la santé et d’importants équipements sportifs et hôteliers. Il est indispensable d’y visiter la chapelle de style roman.
Can Serra
Can Serra, la colline la plus visible de la ville. Ses maisons blanches surplombent L’Hospitalet, avec de magnifiques vues sur la mer, entre les parcs de Can Buxeres, Can Cluset et Las Planes. Ce quartier revendicatif a fait de la place de la Carpa son centre et l’espace idéal pour les fêtes et les célébrations.
Centre
Il s’agit du centre historique de L’Hospitalet. Il abrite une grande partie des centres administratifs et culturels de la commune : l’Hôtel de ville, les musées de la rue du Xipreret, la célèbre avenue de Just Oliveras et le centre commercial et d’activités La Farga, siège de salons commerciaux et de concerts rassemblant une multitude de gens.
Collblanc
Quartier présentant une grande activité commerciale et un marché emblématique. Les meilleures manifestations culturelles contemporaines se donnent rendez-vous chaque saison au théâtre Joventut. Collblanc est également la porte d’accès à la zone universitaire nord et aussi, grâce à la ligne L9 de métro, à l’aéroport d’El Prat. À proximité de tout !
El Gornal
Gornal mise sur l’architecture sociale la plus moderne. Ce quartier abrite des équipements de la ville tels que l’École de musique-Centre des arts ainsi que des installations sportives de premier ordre et de haute technification professionnelle. Le quartier n’est plus ce qu’il était. Il est beaucoup mieux.
Granvia sud
Porte sud de la ville, il s’agit du quartier le moins étendu et le moins peuplé. La transformation de l’avenue de la Granvia a revitalisé ce quartier populaire avec l’ouverture de nouveaux centres commerciaux et de nombreux espaces publics.


La Florida-Les Planes
La Florida-les Planes, passion et tradition très ancrée. Les associations culturelles et une intense vie sociale font de ce quartier populaire l’un des plus animés et vivants de la ville. Ce quartier possède un des plus grands parcs métropolitains de la commune. Sport, activités ludiques, une promenade détendue… À vous de décider!
La Torrassa
La place Espanyola et le Parc de la Torrassa sont le cœur de ce quartier populaire qui est doté de quelques-uns des meilleurs équipements pour les jeunes : l’ancien cinéma Romero et la Casa dels Cargols. Elle conserve encore les ruelles historiques bordées de maisonnettes qui furent construites au début du XXe siècle pour héberger la première vague migratoire.
Pubilla Cases
Dans le quartier de Pubilla Cases, dynamique et actif, règne une ambiance ouverte et multiculturelle. Il est connu pour ses manifestations festives dans ses rues remplies d’animation et pour son authentique offre gastronomique et de tapas. À ne pas manquer ses processions laïques pendant la Semaine Sainte où assiste une immense foule.
Sanfeliu
Situé à l’extrême nord-ouest de la commune, Sanfeliu donne sur le parc de Can Buxeres et profite des grandes liaisons routières qui le relient aux villes voisines.
Santa Eulàlia
Santa Eulàlia combine une zone commerciale très dynamique avec d’importants équipements comme la Cité de la Justice. Témoin de première main de la transformation urbanistique de la ville, elle mise sur la modernité et exerce de pôle d’attraction pour d’importantes galeries d’art et d’importants ateliers d’artistes. Un engagement d’avenir !
Sant Josep
Véritable centre géographique de la ville, Sant Josep est un quartier qui vit au rythme de son intense activité sociale et culturelle. Cet ancien faubourg industriel est devenu un quartier résidentiel doté de nouveaux équipements et de nouveaux espaces urbains. Nous y trouvons le Centre culturel métropolitain Tecla Sala, pierre angulaire du District culturel de la ville, ainsi que les Piscines municipales.