CATALOGNE

À GRANDS TRAITS

 

La Catalogne est un petit pays en extension, mais il a une longue histoire. Des Pyrénées à la côte méditerranéenne, la variété de ses paysages est célébrée depuis toujours, et les possibilités offertes au visiteur y sont infinies. Ses villes réservent de nombreuses surprises ; ses villages, avec leurs recoins et leurs traditions, évoquent une époque passée mais non révolue.

La situation géographique de la Catalogne, porte de communication de la péninsule Ibérique avec le centre de l’Europe, a déterminé sa nette vocation européiste, que traduit une posture résolue en faveur de l’Union européenne.

Notre pays, ce sont plus de sept millions et demi d’habitants, plus de mille ans d’histoire, mais aussi une langue et une culture qui lui confèrent sa propre personnalité. Notre puissance industrielle et productive, reconnue au fil de l’histoire, s’est accompagnée d’un bien-être social notable et d’un taux élevé d’initiatives et de progrès, notamment dans le domaine des applications et des sciences – de la médecine aux sciences juridiques, en passant par la chimie, l’ingénierie, la linguistique, le tourisme, l’agriculture et l’élevage, la navigation, l’agroalimentaire – et toutes sortes de services.

Les Catalans ont toujours su rester ouverts au monde entier. Nous aimons recevoir nos visiteurs et leur faire découvrir notre terroir. Notre plus grande récompense est qu’ils se sentent ici comme chez eux.

 

CATALOGNE

TOURISME CULTUREL

 

Plus de mille ans d’histoire, une langue et des institutions propres, un riche patrimoine architectural et artistique, tout invite à parcourir notre pays pas à pas. Les itinéraires que l’on peut emprunter pour découvrir la Catalogne sont donc très nombreux. Dans le cadre de ce programme, nous vous recommandons les suivants:

1. ROUTE DES IBÈROS

Ces dernières années, nous avons assisté à la redécouverte de la culture ibérique, qui s’est développée entre le VIe et le Ier siècle av. J.-C. Les gisements de la Route des Ibères, d’Ullastret, d’Olèrdola et de la Citadelle de Calafell, entre autres, permettent aux visiteurs de faire connaissance avec la culture et les croyances de ces peuples. Museo de Arqueología de Cataluña →

2. CATALOGNE ROMAINE

Au IIIe siècle av. J. -C., les guerres contre Carthage amenèrent les Romains à s’établir dans l’ancienne colonie grecque d’Emporion (actuelle Empúries), d’où ils essaimèrent dans tout le Territoire actuel de la Catalogne →. En 2000, le site archéologique de Tarragone a été inscrit au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.

3. LE ROMAN CATALAN

Plus de 2 000 constructions, entre églises, monastères et bâtiments civils, et une collection de peinture unique au monde qui est conservée au  Museo Nacional de Arte de Cataluña →. Ne manquez pas de visiter le magnifique ensemble de la  Vall de Boí →, inscrit au Patrimoine de l’Humanité.

4. LE CHEMIN DES “BONS HOMES”

Les cathares arrivèrent en Catalogne entre le XIIe et le XIVe siècle, en provenance d’Occitanie où ils étaient pourchassés par la Croisade et l’Inquisition. Un itinéraire signalisé GR-107 (sentier de grande randonnée) relie le sanctuaire de Queralt, près de Berga, au mythique château de Montségur, dans la région française de l’Ariège, à travers le Parc naturel du Cadí-Moixeró, reproduisant le chemin →  d’exil suivi par les cathares.

5. CATALOGNE JUIVE

Les communautés juives → ont joué un rôle très important dans la vie sociale, économique et politique de la Catalogne dès le Xe siècle. Ces dernières années, une partie de cet héritage tombé dans l’oubli après l’expulsion des juifs d’Espagne en 1492 a été récupérée. La juiverie de Gérone, Le Call de Girona →  est l’un des quartiers juifs les plus intéressants d’Europe.

6. ROUTE DE L’ORDRE DE CITEAUX

Trois monastères cisterciens (Santes Creus, Poblet – inscrit au Patrimoine de l’Humanité – et Vallbona de les Monges) composent un itinéraire → qui comprend également la visite des principales localités médiévales des environs.

7. “DOMUS TEMPLI”, LA ROUTE DES TEMPLIERS

En Catalogne, les les templiers → ont conquis des villes de grande importance stratégique, comme Tortosa ou Lérida. Leur héritage comprend des maisons fortifiées, des tours et des villas, des châteaux et des villes comme Miravet ou Lérida (château de Gardeny), d’une grande valeur historique.

8. ROUTES DU MODERNISME

Le modernisme catalan →  s’est développé entre les dernières décennies du XIXe et les premières du XXe siècle, avec un large mouvement culturel qui comprenait tous les arts : musique, littérature, peinture, sculpture et architecture. Aux côtés d’Antoni Gaudí, internationalement connu, se détachent les noms de Lluís Domènech i Montaner, Josep Puig i Cadafalch et Josep María Jujol..

9. LE TRIANGLE DALINIEN

En Catalogne, l’oeuvre de Dalí → est concentrée au Teatro-Museo Dalí de Figueres, au château de Púbol et à la Casa-Museo Salvador Dalí de Portlligat (Cadaqués). L’année 2004 a en outre été déclarée Année Dalí.

 

MUSÉES

MNAC | MUSEU NACIONAL D’ART DE CATALUNYA

mnac.cat →

 

MACBA | MUSEU D’ART CONTEMPORANI DE BARCELONA

macba.es →

 

MHC | MUSEU D’HISTÒRIA DE CATALUNYA (MUSÉE D’HISTOIRE DE CATALOGNE)

http://mhcat.cat →

 

MUHBA | MUSEU D’HISTÒRIA DE LA CIUTAT  (MUSÉE D’HISTOIRE DE BARCELONE)

museuhistoria.bcn.cat →

 

SAGRADA FAMILIA

http://sagradafamilia.cat/ →

 

ICUB | BARCELONA CANAL CULTURA

Visitar página →

 

COURS

CONSORCI PER A LA NORMALITZACIÓ LINGÜÍSTICA

Informations d’ordre général
C/ Mallorca, 272, 8è
08037 Barcelona

Téléphone :
93 272 31 00

Adresse électronique :
acollida@cpnl.cat

Site Web :
cpnl.cat →

___________________

SERVICE DE LANGUES

 

 

BIBLIOTHÈQUES

Moteur de recherche de bibliothèques:

Visitez la page→

 

QUARTIERS

Découvrez les quartiers de la ville de Barcelone:

planol-districtes


Ciutat Vella
Le district de Ciutat Vella est le coeur historique de Barcelone. Il est divisé en quatre grands quartiers : Barceloneta, Casc Antic, Gòtic et Raval. C’est une zone densément bâtie et peuplée. Il fait l’objet depuis quelques années d’une réhabilitation et d’une revalorisation, et les activités commerciales et de loisirs y sont en expansion.

Eixample
Le district de l’Eixample occupe aujourd’hui le centre de la ville. Il est divisé en cinq quartiers : Sant Antoni, Fort Pienc, Sagrada Familia, Eixample droit et Eixample gauche. Il est réputé pour sa distribution singulière : le Plan Cerdà. Conçu au départ comme quartier résidentiel de la bourgeoisie barcelonaise, il s’est mué avec le temps en l’une des zones économiques de la ville.
Ses pâtés de maisons aux grands immeubles lumineux et hauts de plafond en sont l’une des caractéristiques.
Gràcia
Le district de Gràcia porte le nom d’un ancien village rattaché à Barcelone à la fin du XIXe siècle. Il jouxte, au sud, le quartier de l’Eixample, et gravit plusieurs collines qui vont jusqu’à la chaîne de Collserola. Il est divisé en six quartiers : Gràcia, El Coll, Vallcarca, La Salut, Penitents et Camp d’en Grassot. C’est l’un des districts actifs de la ville : la vie associative et culturelle y est intense.
Horta-Guinardó
Le district d’Horta-Guinardó se trouve au nord-est de la ville. La topographie en a déterminé l’urbanisation. Il se compose de douze quartiers hétérogènes sans lien les uns avec les autres. L’expansion urbanistique et démographique du district s’est produite dans les années 50. C’est une zone très commerçante, située non loin de plusieurs espaces verts de la ville.
Les Corts
Le district d’Horta-Guinardó se trouve au nord-est de la ville. La topographie en a déterminé l’urbanisation. Il se compose de douze quartiers hétérogènes sans lien les uns avec les autres. L’expansion urbanistique et démographique du district s’est produite dans les années 50. C’est une zone très commerçante, située non loin de plusieurs espaces verts de la ville.

Nou Barris
Le district de Nou Barris est situé à la périphérie de la ville. Il faisait autrefois partie des environs de Barcelone ; c’était une zone majoritairement rurale. Les quartiers de ce district se sont étendus au XXe siècle, de manière très diverse. Il s’agit d’un district jeune, avec beaucoup de personnalité et une vie de quartier très intense.

Sant Andreu
Le district de Sant Andreu, au nord-est de la ville, est limitrophe avec la rivière Besós et les villes de Sant Adrià et de Santa Coloma. L’agglomération la plus ancienne, Sant Andreu, était une commune indépendante, jusqu’à son rattachement à Barcelone, au XIXe siècle. Il se compose de 7 quartiers aux origines et à l’évolution très diverses. C’est un district traditionnellement industriel ; actuellement, le commerce y fleurit.

Sant Martí
Le district de Sant Martí se trouve au sud-est de la ville ; il est limitrophe avec la rivière Besós et la commune de Sant Adrià. Il se divise en quatre grands territoires très différenciés : Clot-Camp de l’Arpa, La Verneda, Poblenou et les quartiers du Besós. Ce district a subi une transformation urbanistique qui a affecté la zone du 22@ et a permis la réhabilitation de la façade maritime (Villa Olímpica, Diagonal Mar, Forum, etc.).

Sants-Montjuïc
Le district de Sants-Montjuïc est situé au sud-ouest de la ville ; il est limitrophe avec les villes de L’Hospitalet de Llobregat et du Prat de Llobregat. Il comprend un très large secteur inhabité. la colline de Montjuïc, le port et la Zona Franca (zone industrielle). La zone habitée se divise en trois parties distinctes en raison de : son urbanisation, sa population – d’origine diverse -, et sa longue tradition historique et associative.

Sarrià-Sant Gervasi

Le district de Sarrià-Sant Gervasi occupe les hauteurs de la ville, au pied du Parc de Collserola. Les quartiers actuels de Sant Gervasi, Sarrià, Vallvidrera et Les Planes sont d’anciennes communes qui ont été rattachées à Barcelone entre la fin du XIXe et le début du XXe.

On y trouve d’importants établissements d’enseignement, de prestigieux établissements de santé et des agences de publicité renommées.